Le pommier

Quoi de plus banal qu’une pomme? L’un des fruits les plus populaires, qui se prête à toutes les fantaisies… mais connaissez-vous vraiment le pommier?

Le pommier Malus communis Rosacées

Un bel ancêtre que notre pommier: il existait déjà il y a 50 millions d’années! Les premières pommes n’étaient pas comestibles, plus proches du cynorrhodon (le fruit de l’églantier: c’est la même famille botanique des rosacées). Ce sont les hybridations puis les cultures qui ont fini par créer nos pommes.

pommier naturopathie
Fleur de Malus communis
(snv .jussieu)

La culture s’est développée autour du bassin méditerranéen, la pomme d’api par exemple, a été crée par un Romain, Appius Claudius Caecus vers le IVème avant notre ère. Peu à peu , de nouvelles variétés sont apparues: jusqu’à   onze mille, probablement à travers le monde, au milieu du XXème siècle. Mais la standardisation du commerce n’a pas laissé subsister toutes ces variétés: aujourd’hui, des conservatoires sont créés pour préserver les pommes anciennes.

 

Quelles sont les vertus du pommier?

Une pomme par jour éloigne le médecin dit l’adage…(pourvu que l’on vise bien, ajoutait Winston Churchill !)

pomme naturopathie

Parlons des pommes en premier lieu: un fruit riche en pectine , (surtout dans la peau et les pépins: c’est ce qui fait prendre les confitures et gelées), en fibres, peu sucré malgré sont goût suave. Si vous voulez bénéficier de ses propriétés, il faut consommer la peau: trouvez absolument des pommes non traitées, et lavez les soigneusement! Fibres et pectine favorisent un bon équilibre de la flore intestinale, les pommes sont considérées comme laxatives. La pectine de pomme semble faire baisser le « mauvais » cholestérol (LDL).

pomme naturopathieLa pelure de pomme en infusion est un bon diurétique et anti-goutteux: mais le remède est si simple qu’il est oublié aujourd’hui: c’est bien dommage! Il faut pour cela sécher la pelure au four ou au soleil.

Le docteur Fournier recommande la feuille comme diurétique, et l’écorce de racine comme tonique et astringente, et même fébrifuge, en remplacement du quinquina .

La pulpe de pomme cuite avec de l’axonge (une graisse de porc, comme le saindoux) fournit un remède à appliquer sur les crevasses et gerçures: c’est la première pommade.

 

En gemmothérapie, le macérât de jeunes pousses de pommier  facilite les fonctions progestéroniques: c’est un remède des insuffisances lutéales (perturbations hormonales de la femme, lorsque la sécrétion de progestérone n’est pas suffisante). Le Dr Ledoux le propose en complément des traitements contre le cholestérol, et comme protecteur des vaisseaux.

Et des miscellanées

Les druides

Le pommier est un arbre sacré pour les druides, symbole d’immortalité: un rameau portant à la fois bourgeons, fleurs et fruits mûrs (comment est-ce possible?!) permet à son heureux porteur de ne jamais atteindre le royaume souterrain des dieux…

D’Adam à la guerre de Troie

Ève, on le sait bien, croqua la pomme… et en laissa le trognon à Adam, qui lui resta en travers de la gorge: et depuis lors, la pomme d’Adam désigne la saillie du larynx chez l’homme  (mais pas en espagnol, où on parle de nuez noix ). L’image est si bien restée qu’il est décevant de rappeler la Genèse ne parle pas de pommier! Mais le nom latin de Malus a suffi: et voilà notre pomme devenue le symbole du Mal…

Et chez les Grecs, une déesse écartée d’un banquet lance pour se venger une pomme d’or , portant l’inscription « à la plus belle » . L’un des invités, Pâris doit choisir entre Aphrodite, Athena et Héra: Aphrodite remporte le concours, et promet d’enlever la belle Hélène…Ainsi commence la guerre de Troie. Et c’est l’origine de la pomme de discorde: la déesse écartée, Éris, était la déesse de la Discorde.

De Newton à Apple

 

La tradition raconte que Newton eut l’intuition de la loi de la gravitation en recevant une pomme sur la tête… savez-vous qu’Apple se réfère directement à cette histoire? voici le premier logo , en 1976

Premier logo d’Apple: la pomme est sur le point de tomber …

Et le cidre

Les pommes fermentent facilement, et le cidre est connu depuis l’Antiquité.  Et on ne présente plus les eaux-de vie de cidre, dont le calvados normand.

 

Pour aller plus loin

 

Breverton’s Complete herbal, based on Culpeper’s The English Physitian and Compleat Herball of 1653 Éd.Quercus

Jean Bruneton Pharmacognosie, phytochimie, plantes médicinales , 5ème édition, ED.Lavoisier Tec et doc

Christian Duraffourd, Jean-Claude Lapraz Traité de phytothérapie clinique. Médecine et endobiogénie.

Paul-Victor Fournier Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France Éd. Omnibus

Bill Laws Fifty plants that changed the course of History Firefly Books

Gérard Guéniot, Franck Ledoux La phytembryothérapie, l’embryon de la gemmothérapie Ed.Amyris

Henriette Walter , Pierre Avenas La majestueuse histoire du nom des arbres Ed.Robert Laffont, 2017

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.